La Coupe de France de Robotique approche à grands pas : le week-end du 27 mai 2017 est dans un peu plus de 5 mois. Nous sommes confiants sur l’avancement de notre projet, de gros progrès techniques ont été réalisés au mois de décembre.

La base roulante est totalement assemblée, ouvrant la voie à l’implémentation du logiciel bas-niveau de contrôle et de déplacement.

La carte électronique de la base roulante a été fabriquée, soudée et testée. Nous pouvons donc désormais contrôler depuis une unique carte les moteurs des roues, les servomoteurs d’orientation des tourelles et les télémètres. Les moteurs des roues sont fabriqués par l’entreprise Suisse Maxon Motor, qui soutient R2 Robotics via le programme Young Engineers Program (YEP). Un article présentant notre équipe sera bientôt disponible sur leur site Internet www.drive.tech/en/young-engineers-program .

Le logiciel du robot est en cours de développement. Le design du robot imposant une motricité et donc un logiciel complexes, nous avons commencé à développer en avance de phase les principales briques logicielles, et ce, bien avant d’avoir un robot assemblé. En particulier, un simulateur Gazebo est en cours de mise en place et nous permettra de simuler l’évolution du robot sur le terrain, notamment afin d’établir la stratégie de jeu.

Notre dernier partenariat en date a été signé le mardi 6 décembre avec Altran. Ceci porte à 5 le nombre d’entreprises qui nous soutiennent : Altys Technologies, Maxon Motor, Naïo Technologies, Smile/OpenWide et maintenant Altran.

Enfin, nous avons réajusté notre budget prévisionnel en fonction des dépenses que nous avons déjà effectuées. Nous sommes confiants en notre capacité financière de mener notre robot principal jusqu’à la coupe. Quant au deuxième robot, plus petit, et qui est pour rappel optionnel dans le règlement, nous prendrons la décision de le développer lors d’une revue d’avancement au mois de février. Nous aurons alors plus de visibilité sur notre capacité humaine et financière à développer ce deuxième robot.